Jeux Vidéo

[PREVIEW] Granblue Phantasy Versus

     Arc System Works au sommet de son Art

Annoncé en décembre au Granblue Fes 2018 par art work system et Cygames, La Bêta test du Jeu était disponible le weekend du premier juin 2019 et nous avons pût l’essayer.

Ark work system n’en a toujours pas fini avec les jeux de versus puisque, après un excellent Dragon Ball Fighter Z et un très original Blaze Blue Cross Tag Battle l’an passé, le studio de production revient en force avec l’adaptation du Manga Granblue Fantasy en jeux de combat, et les premiers constats sont là, le jeu à l’air comme toujours, à la hauteur de leur savoir-faire.

Avant toute chose, je tiens à préciser que je ne connais absolument pas l’univers de Granblue et c’est donc en parfait Néophyte que je rédige ce test.

Une Claque Visuel et sonore.

Une fois le jeu chargé, on se laisse embarquer dans l’ambiance de l’univers avec un fond d’écran animé d’une beauté époustouflante et une bande son emblématique qui s’y accorde parfaitement.

L’ost est signé, entre autres par Tsutomu Narita connu principalement pour sa collaboration avec Nobuo Uematsu sur plusieurs Œuvres De square enix. Je vous invite à écouter le main thème du jeu via le lien suivant :

La modélisation des personnages en 3d, mais imitant l’animation 2d est la marque de fabrique du développeur. J’ai d’ailleurs connu ceux-ci avec le très populaire Guilty Gear X2 sorti sur Ps2 en 2002 et déjà à L’époque, la modélisation des personnages était bluffante. La encore, la réalisation des protagonistes est superbe et, de ce que j’ai put comparer avec des images de l’animé, très fidèle aux originaux. Les décors sont également splendides, rien que pour l’écran d’accueil, le niveau de détails est tout simplement ahurissant. Et dans la phase combat c’est la même chose, ils ont donnés de l’importance au moindre petit détail.

Ceci dit cela ne reste qu’une version d’essai, mais compte tenue du niveau graphique de celle-ci j’ai hâte de voir ce que donneras la version finale du jeux.

Un roaster assez pauvre.

Pour le moment, aucune date officielle de sortie n’a encore été annoncé et seulement sept personnages jouables ont été dévoilés :

Gran, Katalina, Charlotta, Lancelot, Ferry, Lowain et Ladiva.

Sur ces protagonistes, seuls les cinq premiers étaient jouables lors de la beta. J’avoue que j’étais un peu frustré par rapport à ca car la vidéo gameplay de Lowain m’avait beaucoup plus et j’avais hâte de pouvoir essayer ce personnage.

Ce sera pour la prochaine fois.

On peut très facilement penser que le roaster final proposera vingt personnages jouables, puis proposera par la suite, comme tout bon jeu de combat actuel, des DLCs supplémentaires.

Une formule qui marche.

On le sait, le principe de gameplay D’art Work system est de pouvoir faire des enchainements à n’en plus finir, histoire de bien vider la barre de vie de l’adversaire. Mais à l’inverse d’un DBFZ ou d’un BBCTB, ici c’est du 1 vs 1. Pas d’assist (du moins pas pour la plupart des personnages) et pas de combos en équipes.

Non ici on revient à un system qui se rapproche beaucoup de Guilty Gear que j’affectionne beaucoup à quelques différences près.

  • 1 : La simplification des coups et enchainements.

Comme beaucoup de jeux de combat actuels, les éditeurs cherchent à étendre le nombre de joueurs à un public de plus en plus large. Pour cela il faut faciliter le gameplay des jeux de combat, surtout pour des jeux comme ceux d’art work system ou bien souvent, les commandes à réalisés sont particulièrement difficiles.

De fait, dans GBFVs, une simple touche peut suffire pour lancer des coups spéciaux. Bien mal mauvais mal ? Le débat ne s’arrêtera pas avec ma seule opinion donc je laisse à chacun le soin d’émettre son propre jugement. Pour ma part, je peux facilement comprendre le point de vue des éditeurs qui doivent constamment changer pour rester en lice.

  • 2 : Un système de cooldown.

La grosse particularité du jeux, du mois de mon point de vue encore une fois, c’est le système de rechargement des compétences. A l’instar d’un RPG ou d’un MMOrpg, vous avez vos skills (capacités) qui s’affichent en haut de l’écran sous votre de barre de vie. En fonctions de la puissance choisit (faible, moyen ou fort) vous devrez attendre plus ou moins longtemps avant de pouvoir la rééditer. Cette particularité est d’autant plus intéressante car elle évite le spam, et rend les matchs beaucoup plus accessibles.

  • 3 : Des grosses attaques qui t’en mettent plein la vue.

Comme dans tous bon jeu de combat 2d, on peut lancer des attaques dévastatrices qui vont littéralement vider la barre de vie de l’adversaire. Ici appelés Skybount art pour la plus simple et Super Skybound Art pour la très grosse.

Une fois votre jauge de spécial rempli a fond et à l’aide de commandes précises (aucunes facilités pour celle-ci, il faut faire les commandes) vous pourrez soit portez le coup de grâce a votre opposant soit retourner la situation a votre avantage. Ceci dit il faudra être patient et avoir le bon timing pour lancer ces attaques.

Vous l’aurez donc compris, un system de combat plutôt traditionnel avec quelques nouveautés mais on ne se s’en lasse pas. Comme le dit l’adage : « on ne change pas une formule qui gagne »

Mode Online Uniquement

Pour pouvoir jouer à cette bêta qui, rappelons-le était disponible sur PS4 uniquement, il fallait bénéficier de l’abonnement Playstation plus (paye petit mouton joueur, paye !) Du coup j’ai été dans l’obligation de m’abonner pour pouvoir jouer car seul le mode online était disponible.

Pas de mode training, pas de mode vs local, seulement le mode Lobby online.

Lobby ? kezako ?

On peut parler ici de la marque de fabrique D’art work system pour son mode online.

Une fois connecter, vous choisissez votre serveur ( Amérique, Europe, Asie…etc) puis votre pays, en l’occurrence France. De là vous avez accès a une Quarantaine de lobby, ou mini serveur dans lequel vous pouvez voir le nombre de personnes présente.

Le lobby GBFVs est un vaisseau volant, sur lequel des bornes d’arcades du jeu sont disposés. Pour jouer vous vous installer votre avatar à une de ces bornes et attendez qu’un adversaire vienne puis enjoy 

Impressions et Note

Graphisme - 9
Gameplay - 8
Bande Son - 9
Mode Online - 5
Contenu - 4

7

J’avoue que j’ai passé de très bons moments sur cette beta, malgré quelques bugs au départ et des adversaires qui ont un niveau de taré alors que le jeu n’est pas sorti. (Avec un ami on soupçonne des développeurs de s’être mêlés à la foule pour se défouler ^o^) J’ai vraiment hâte de voir la version finale du jeu et les différents modes qui vont être proposés pour faire un test approfondi.

User Rating: 3.8 ( 4 votes)
Publicités
Tags

Un commentaire

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :